Regards provenant de la communauté - La vie avec PrEP (Jeff)

19.10.2020
3 min de lecture
Thomas Trombetta
Jeff Chalifoux

À l’instar d’autres méthodes de prévention, PrEP peut s’avérer être un bon choix pour certains et pas pour d’autres, il est donc important de trouver ce qui fonctionne bien pour vous! Chez Freddie, nous croyons fermement à la réduction des risques et nous voulons rencontrer les patients là où ils en sont dans leur cheminement en santé sexuelle. Pas besoin de vous dire que nous sommes très heureux que Jeff Chalifoux (il/lui, ils/eux), travailleur social et personne autochtone bispirituelle, nous livre son témoignage au sujet de PrEP.

Le parcours de Jeff sous PrEP

Pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

«Je suis un père, ce qui est de loin‍ la chose la plus importante pour moi. Je suis travailleur social d’origine autochtone et personne bispirituelle, et je suis quelqu’un qui veut toujours apprendre. Actuellement, j’étudie pour obtenir ma maîtrise en travail social clinique.»

«Ayant vécu les conséquences de la colonisation, plus de vingt ans d’abus de substances, des problèmes de santé mentale et plus d’une décennie d’incarcération, je m’estime chanceux d’avoir pu changer les choses et d’avoir trouvé une façon pour que mon passé soit un atout pour chaque étape que je franchis vers l’avenir.» 

Jeff explique: «J’ai découvert que mon identité sexuelle et le fait de réprimer cette identité ont été des facteurs dans ma problématique avec les dépendances et la santé mentale. Maintenant, tout ce que je fais c’est étudier, étudier, étudier, apprendre, apprendre, apprendre, et je mets le tout en pratique.»

"Je travaille pour l'Edmonton Men's Health Collective en tant que coordinateur de programme pour un programme unique qui soutient la santé des communautés queer et trans à l'intersection du sexe et de la consommation de substances. C'est à cette intersection que les gens peuvent se retrouver à faire des choix sans avoir à l'esprit les principes de la réduction des risques".

«Je fais de la consultation et j’offre du soutien individuel en même temps que je propose des stratégies de réduction des risques. Dans mon travail, une majorité de clients veulent connaître des manières de réduire les embêtements, les obstacles et les préjudices auxquels ils font face. Certains viennent juste d’apprendre l’existence de PrEP, comment y accéder et reprendre le contrôle de leur santé en prenant les moyens nécessaires pour protéger leur santé globale.» 

À quel moment as-tu commencé à prendre PrEP?

"Avant tout, je veux faire attention à ma santé et à celle de mon ou mes partenaires. La PrEP est une stratégie de réduction des risques évidente qui réduit les risques potentiels pour la santé. Je suis un être très sexuel et, grâce à la PrEP, je peux être actif de manière réfléchie et consciente, ce qui réduit le stress lié au fait de contracter le VIH."

"J'ai accédé à la PrEP après en avoir entendu parler dans notre bar gay local, Evolution Wonderlounge, lorsque la PrEP Alberta a été lancée. À partir de là, j'ai contacté les ressources disponibles sur le site Web et j'ai pris contact avec un médecin gay qui m'a aidé à mieux m'équiper pour veiller à ma santé sexuelle et générale."

Depuis qu’il a commencé PrEP, Jeff note ceci: «J’ai remarqué que je m’engage davantage dans des discussions au sujet de la santé sexuelle avec mon/mes partenaire(s). C’est devenu une discussion normale lors des rendez-vous et, de manière générale, au sujet de la sécurité et des préférences lorsqu’on parle de sexe.»

Tu peux nous en dire un peu plus au sujet de ton expérience avec Freddie jusqu’à maintenant?

Dans le but d'éliminer les obstacles à l'accès à la PrEP, Freddie fournit des soins affirmés et compétents par le biais de consultations virtuelles, facilitant ainsi l'accès à la PrEP. Jeff dit : 

«Freddie, ça a été du gâteau comparé à la première fois où je me suis mis sur PrEP, et le recevoir directement à ma porte a été tellement pratique. Avant Freddie, le pharmacien qui me servait n’avait aucune idée de ce qu’était PrEP et il y avait toujours des problèmes avec eux: avec la facturation, avec l’accessibilité et même avec le fait qu’ils ne comprenaient pas ce que c’était. J’ai dû leur expliquer à de nombreuses reprises de quoi il s’agissait.»

Si vous vous connaissez quelqu’un qui peut bénéficier de Freddie (et c’est bon pour vous également), n’hésitez pas à leur parler de nous! Nous abondons dans le même sens que Jeff: «Votre santé… ÇA VOUS APPARTIENT!!! Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour demeurer en santé.» Si nous pouvons vous aider avec ça, n’hésitez pas à nous écrire à l'adresse support@gofreddie.com

Écrit par :
Thomas Trombetta

Thomas est passionné par les mouvements sociaux de libération des genres et des sexualités. Avant de commencer son travail avec Freddie, Thomas a étudié la sociologie et les études mondiales et de développement à l'Université d'Alberta, après quoi il a commencé à travailler avec des communautés marginalisées. Dans ses fonctions précédentes, Thomas s'est impliqué dans l'éducation à la santé des personnes homosexuelles et transgenres, la promotion de la PrEP, la recherche communautaire, l'éducation au VIH et la défense des droits des LGBTQ2S+.

Jeff Chalifoux
logo de l'ICAH

PRÊT À VOIR LES AVANTAGES DE FREDDIE POUR VOUS-MÊME ?

Répondez à quelques questions et prenez rendez-vous pour une consultation téléphonique avec notre équipe de soins de santé.

Commencez