Faits marquants de la communauté: Salaam Canada

5 min de lecture
Thomas Trombetta
Rahim Thawer

Freddie a eu le plaisir d’interviewer Rahim Thawer, membre de l’équipe principale de Salaam Canada! Salaam est une organisation nationale gérée par des bénévoles, qui se consacre à créer un espace destiné aux gens qui s’identifient à la fois en tant que musulmans et queer et trans. Jetez un coup d’oeil à notre interview ci-dessous!

Salaam : un espace pour les personnes trans et queer musulmanes

Salut Rahim, merci d'avoir discuté avec nous aujourd'hui  Pour commencer, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Comment ton parcours en tant que queer t'as-t-il mené là où tu es maintenant?

Voyons si je peux résumer mon parcours en tant que queer: j’ai été en proie à des conflits internes au sujet de mon identité et de mon acceptation personnelle de 15 ans jusqu’à 20 ans. Après mon secondaire, mon parcours éducationnel a fait que j’ai dû m’éloigner des communautés de ma ville natale, ce qui m’a aidé à apprécier des façons d’être différentes. À ma 5e année de premier cycle (2007-2008), je suis devenu coordonnateur de services pour le groupe queer/trans de mon campus universitaire. J’ai ensuite commencé à travailler pour une organisation VIH/SIDA ethnospécifique à Toronto et j'ai également été le co-fondateur de Ismaili Queers (un groupe queer musulman pour une branche religieuse de l’Islam). 

J'ai obtenu mon MSW en 2011 et j'ai pratiquement travaillé dans des contextes de santé liés au VIH et aux LGBTQ depuis lors en tant que prestataire de services de santé mentale. En 2014, j'ai ouvert un petit cabinet privé et, peu de temps après, j'ai consacré plus de temps et d'énergie à faire du bénévolat au sein de l'association. Salaam Canada en tant que membre de son équipe principale.

Quand on parle des soins de santé aux Canadiens musulmans LGBTQ+, quels sont les principaux obstacles auxquels doivent faire face ces communautés selon toi?

Eh bien, nos communautés sont assez diversifiées. Pour ceux qui viennent d’arriver au Canada, et particulièrement pour ceux qui arrivent en tant que demandeurs d’asile au Canada, s'y retrouver dans le système de santé est un défi. Il existe souvent une méfiance envers les professionnels de la santé et une crainte de partager de l’information personnelle au sujet de sa santé. 

Cela tire souvent son origine d’une histoire personnelle où l’on a été surveillé et persécuté. Parler de son historique migratoire fait souvent appel à des notions de perte, de deuil, de traumatismes, et le processus de demande d'asile l’exige des personnes. 

Être nouveau dans un pays, c'est aussi travailler avec de multiples conceptions de la santé physique, sexuelle et mentale - souvent associées à une malheureuse idée fausse selon laquelle le Canada est un pays qui accepte tout. La prévalence du VIH au Canada peut être présumée beaucoup plus faible qu'elle ne l'est en réalité et les nuances de la communication sexuelle qui sont normalisées dans nos contextes présentent de nouvelles courbes d'apprentissage pour les nouveaux arrivants. 

Bien que tous les musulmans - ou les gens perçus comme tels - fassent l’expérience de l’islamophobie à des degrés divers, les musulmans noirs LGBTQ font en plus l’expérience du racisme à l’égard des noirs. Dans le contexte des soins de santé et des services sociaux, cela pourrait se traduire par exemple par le fait d'être mal traité par des professionnels de la santé, ou encore par des programmes de développement qui sont élaborés en prenant pour acquis que la population musulmane se limite aux communautés arabes.

Maintenant, nous aimerions en savoir davantage sur la façon dont Salaam a été mis sur pied. Qu’est-ce qui t'as mené, toi et les autres organisateurs, à démarrer l’organisation? 

Salaam Canada a été fondé en 1990. C’est vrai, le groupe existe depuis toujours! El-Farouk Khaki, qui est un avocat spécialiste en immigration à Toronto, est l'un des membres fondateurs. 

L'objectif et les besoins de la communauté ont évolué avec le temps, et Salaam continue à adopter plusieurs approches. 

Par exemple, certaines personnes qui fréquentent nos espaces de soutien sont à la recherche d’un endroit sûr pour explorer l’homosexualité dans l’Islam ou la signification de l'identité queer et musulmane dans un monde complexe. D’autres sont à la recherche d’opportunités pour socialiser ou simplement faire partie d’une communauté résiliente et ayant une riche histoire.

Malheureusement, nous assistons à une montée du discours raciste, homophobe et transphobe sur la scène internationale; de quelle manière les Canadiens musulmans LGBTQ+ ont-ils réagi et ont-ils fait face à cela?

Cela peut sembler cliché, mais «l’existence c’est la résistance». En ces temps de conflits politiques et de violence dogmatique, les facettes de notre identité sont confrontées les unes aux autres, et le résultat est qu’il y a peu d’espace pour exprimer notre douleur; notre existence, en tant que personnes vivant aux intersections, est menacée de disparition. Ainsi, nous voulons continuer à être visibles, à nous soutenir mutuellement, et à bâtir une communauté.

Comment pouvons-nous soutenir Salaam? Plus important encore, de quelle manière les alliés peuvent-ils soutenir les Canadiens musulmans LGBTQ+ en 2021?

Un don fait à Salaam Canada soutient notre travail et aide à améliorer des vies. Si vous êtes en mesure de le faire, s’il vous plaît donnez généreusement dès aujourd’hui.

Pour les personnes qui souhaitent mettre à profit leurs compétences, nous avons besoin d’aide dans les domaines suivants:

  • Animation de sessions de planification stratégique
  • Consultation et réalisation d'une procédure de constitution/enregistrement d'une association à but non lucratif
  • Créer une infrastructure durable qui soutient la coordination des futurs volontaires
  • Proposer des ateliers et des webinaires invités

Freddie est heureux de faire un don de $500 pour soutenir les rencontres et les efforts en matière d’éducation de Salaam.

Rahim, merci beaucoup pour le temps que tu nous as accordé!

Suivez Salaam ici:

Site web: https://www.salaamcanada.info/ 

FB:  https://www.facebook.com/salaamqueercanada

Instagram: https://www.instagram.com/salaamcanada/

Écrit par :
Thomas Trombetta

Thomas est passionné par les mouvements sociaux de libération des genres et des sexualités. Avant de commencer son travail avec Freddie, Thomas a étudié la sociologie et les études mondiales et de développement à l'Université d'Alberta, après quoi il a commencé à travailler avec des communautés marginalisées. Dans ses fonctions précédentes, Thomas s'est impliqué dans l'éducation à la santé des personnes homosexuelles et transgenres, la promotion de la PrEP, la recherche communautaire, l'éducation au VIH et la défense des droits des LGBTQ2S+.

Rahim Thawer
logo de l'ICAH

DÉCOUVRIR SI PrEP EST LA BONNE OPTION POUR VOUS

Complétez une évaluation PrEP d'une minute et réservez une consultation téléphonique gratuite avec notre équipe de soins!

Commencez